WPTDeepStacks #09 Mini Closer Day 1: $150K Gtd. $33.00 buy-in : Débute dans
13 Heures
3 Minutes
59 Secondes
Jouez maintenant
Close

Poker School

Raise Your Game With Our Online Poker Guide | partypoker433.com

Que vous débutiez ou non dans le poker, il est facile d'oublier ou de passer outre certains des aspects les plus importants du jeu. Vous trouverez ici pêle-mêle 30 astuces grâce auxquelles vous pourrez tirer un profit maximal de chaque partie.

1) Du poisson au menu

Ne partez pas à la chasse aux tirages gutshot (par le ventre). Il est peu probable que vous ayez la bonne cote de pot et vous obtiendrez rarement l'une de vos quatre outs.

2) Prenez garde à la blig slick

Ne surestimez pas une main as-roi. Oui, c'est une main forte, mais cela reste une main obtenue par tirage. Contre une paire plus petite, comme 8-8, vous perdez l'avantage (underdog). Contre deux cartes plus basses quelles qu'elles soient, comme reine-valet, vous êtes au mieux à 2/1.

3) La patience est une vertu

Soyez patient. Apprenez à abandonner des mains, même lorsque ce sont de bonnes mains, et attendez de vous trouver en meilleure position. Une très bonne paire/Un très bon kicker sera rarement la main gagnante si quelqu'un a mis tous ses jetons au centre de la table.

4) Apprenez à marcher avant d'apprendre à courir

Spécialisez-vous dans un jeu et dans un format avant d'en essayer d'autres. Les tournois Sit & Go constituent un environnement réaliste et financièrement accessible pour apprendre, et vous n'y dilapiderez pas tous vos fonds en quelques mains comme à une table de cash game no-limit.

5) Récompensez-vous

N'oubliez pas de retirer de l'argent. Constituer vos fonds, c'est bien, mais ils ne servent à rien si vous ne jouissez pas du fruit de votre labeur de temps en temps.

6) Soyez bon perdant

Apprenez à gérer les mauvais coups (bad beats). Vous pouvez en subir de temps en temps, mais les meilleurs joueurs acceptent le cours du destin et passent à autre chose.

7) Sachez quand partir

Si vous commencez à jouer en tilt, quittez vite la partie. Éteignez votre ordinateur et faites ce qu'il faut pour quitter la partie avant d'y laisser l'intégralité de vos fonds.

8) Ne visez pas trop haut

Ne jouez qu'avec une somme d'argent que vous pouvez vous permettre de perdre. En jouant au-dessus de vos moyens, vous aurez peur d'être mis dehors, ce qui va interférer avec votre capacité à prendre des décisions et aura un impact négatif sur votre façon de jouer. Si vous prenez place à une table de cash game no-limit, vous ne devrez pas payer plus de l'équivalent de 5% de vos fonds. De cette manière, vous ne serez sans doute pas trop affecté si vous perdez cette somme.

9) Lâchez prise

Ne vous attachez pas à vos mains préférées. Le fait que vous ayez tiré une quinte flush au flop avec 3-5 une fois ne veut pas dire que c'est une main qu'il faut obligatoirement jouer.

10) Menu fretin

Débarrassez-vous des petites paires. Bon, ce n'est pas valable dans toutes les situations : si vous êtes à 1 contre 1 ou que vous avez peu de jetons, vous pouvez les jouer sans limite. Mais si vous êtes à une table pleine en early position, vous ne gagnerez avec votre 2-2 que si tout le monde se couche ou si vous tirez un set au flop, ce qui, à 7,5/1, nécessite que beaucoup de joueurs suivent la blind pour que vous ayez la bonne cote de pot.

11) Pas de cartes gratuites

Évitez de jouer lentement les bonnes mains. Misez votre paire de rois et votre paire d'as avant le flop et gardez-vous de faire durer des trips après le flop. Régulièrement, cela sera payant et vous vous approprierez beaucoup de jetons, mais donner fréquemment aux joueurs des cartes gratuites deviendra un cauchemar s'ils obtiennent une quinte ou une couleur backdoor.

12) Faites une pause

Les longues sessions ne sont bonnes que si vous gagnez. Mettez-vous en retrait et arrêtez de miser tous vos jetons à tout-va à partir du moment où quelqu'un vous relance. Revenez lorsque vous vous serez aéré la tête.

13) Le poker sous influence

N'allumez pas votre ordinateur après avoir consommé une grande quantité d'alcool. Faire une "partie rapide" peut vous coûter cher et aggraver votre gueule de bois.

14) Restez en alerte

Accordez tout votre attention à chaque main. Jouez chaque main au maximum de vos capacités et surveillez la table à chaque instant, même lorsque vous n'êtes pas actif pendant une main. Prenez mentalement des notes sur les autres joueurs et tâchez de retenir tout ce que vous pouvez entendre.

15) Les mains problématiques

Une main as-10 "under the gun" à une table de 10 ne doit pas nécessairement être jouée. Quelqu'un qui vous renvoie un tir peut arriver à vous dominer ou avoir une pocket pair. Mais le problème, c'est que vous ne saurez pas où vous en serez.

16) Faites jouer vos amis

Apprenez à vos amis à jouer au poker. Les toutes premières parties seront peut-être un peu pénibles, mais une fois que vos amis seront lancés, vous aurez un tout nouveau groupe de joueurs avec qui jouer.

17) Gardez des traces

Soyez honnête avec vous-même. Faites-vous un fichier Excel avec vos dépôts et vos gains de manière à connaître l'exacte progression de votre budget.

18) Choisissez vos batailles

Il y aura toujours quelques maniaques qui voudront doubler ou tripler leurs fonds en misant tous leurs jetons avec de petites paires et un ace-rag. Il vaut mieux laisser quelqu'un d'autre s'en charger. À moins que vous ne récoltiez une bonne paire vous-même (reines, rois, as), auquel cas, si les joueurs en question vous suivent, vous aurez les armes qu'il faut pour les mettre en pièces.

19) Restez sur vos positions

Bien sûr, il ne faut pas être trop conservateur. Le poker est un jeu d'agression contrôlée, alors malmenez ceux qui malmènent. Donnez-leur une bonne claque en faisant une sur-relance substantielle, cela les obligera à ralentir et à vous considérer avec davantage de respect.

20) Soyez au courant des faits

Vous vous considérez peut-être comme un joueur instinctif, mais vous aure besoin des informations et chiffres suivants pour tenter votre chance aux WSOP.

  • 16,5% de chances que vous formiez votre quinte gutshot avec deux cartes à venir
  • 54% de chances que vous fassiez au moins une quinte après avoir floppé une quinte ouverte et un tirage couleur
  • 11,8% de chances que votre pocket pair floppe un set
  • 31,5% de chances que vous complétiez votre quinte ouverte après le flop
  • 32,5% de chances que vous formiez une paire avec l'une des cartes que vous avez déjà au flop
  • 12% de chances que vos cartes de la même couleur floppent deux cartes ou plus de la même couleur
  • 9% de chances que quelqu'un reçoive une paire d'as ou de rois à une table de 10
  • 35% de chances que vous fassiez votre couleur après le flop avec une carte dont vous aviez besoin

21) Choisissez la bonne place

Si vous avez assez de jetons pour attendre d'avoir une meilleure place, couchez-vous et attendez. Il n'y a pas de honte à se coucher (la plupart du temps) lorsque vous pouvez attendre que vos adversaires se comportent comme des débutants pour les détrousser.

22) Visez le sommet

Utilisez une petite partie de ce que vous avez gagné pour participer à des tournois satellites. Si vous y jouez bien, vous gagnerez peut-être des montagnes de cash en ligne ou en participant à un tournoi télévisé aux côtés de grands noms du poker.

23) Faites vos comptes

Vous devez avoir des notions basiques de maths, notamment des "outs" et des pourcentages, mais il est important que vous soyez sûr de connaître les statistiques d'une main par rapport à une autre en utilisant la calculatrice de cotes.

24) Appuyez sur le bouton

La position est l'arme la plus puissante du jeu. Le fait d'être le dernier à agir vous permet d'engranger de nombreuses informations et d'être au meilleur endroit pour checker, suivre ou miser au cours d'une main. Profitez de la vue, puis constituez le pot, prenez une carte gratuite ou faites peur à vos adversaires en bluffant de manière consistante. Vous faites comme vous voulez.

25) La taille, ça compte

Jouez avec la taille des pots. Augmentez le montant du pot tant que vous menez et diminuez-le si vous pensez qu'un autre joueur est à vos trousses.

26) Analysez les choses

Ne mettez pas votre élimination sur le compte de la malchance ou des autres joueurs. Examinez la façon dont vous avez joué les mains clés et déterminez ce que vous pourriez améliorer la prochaine fois.

27) Partez à la découverte de vos adversaires

Prenez des notes sur les autres joueurs. Si vous tombez souvent sur les mêmes joueurs, notez leurs mouvements préférés (cela pourrait vous éviter d'être éliminé).

28) Montrez-vous agressif

Si vous êtes le premier à intégrer le pot, vous devez toujours miser. Suivre la grosse blind est une marque de faiblesse. En entrant dans le pot avec agressivité, vous mettez vos adversaires en difficulté et vous rendez le pot encore plus attractif pour le moment où vous aurez une bonne main.

29) Restez dans le peloton de tête

Ne vous laissez pas distancer. Si vous avez misé ou relancé avant le flop, la plupart du temps, vous devrez remiser après le flop, que vous ayez obtenu de bonnes cartes ou non. La plupart du temps, vous récupérerez le pot sur-le-champ, parce que les chiffres disent que la plupart des joueurs manque la plupart des flops. Si ça chauffe, et que vous ne pensez pas avoir la meilleure main, battez en retraite. Mais si vous pensez avoir l'avantage et que vos adversaires essaient de représenter la meilleure main, testez-les en sur-relançant. L'agression contrôlée vous permettra d'être gagnant sur le long terme.

30) Regardez les meilleurs

Regardez jouer les joueurs de haut niveau en ligne. Vous aurez un cours gratuit en regardant les eaux infestées de requins.